Loading...
You are here:  Home  >  Non classé  >  Current Article

L’Egypte élit son nouveau président un an après la chute du dictateur

By   /   23 mai 2012  /   No Comments

Hamidine Sabahi, le candidat très éstimé de la classe moyenne

Depuis le 11 février 2011, date de la chute d’Hosni Moubarak, l’Egypte est gouvernée par le Conseil Suprême des Forces Armées. Demain  les égyptiens voteront pour élire leur président.   Le premier tour de cette élection, est programmé mercredi 23 et jeudi 24 mai. Cinq candidats sur douze, sont portés favoris :  Hamidin Sabahi, Abdel Moneim Aboul Foutouh,  Mohammed Morsi, Ahmed Chafik et  Amr Moussa. Mais la compétition  sera rude surtout entre   les deux premiers noms.

 Participeront à cette élection présidentielle,  52 millions d’égyptiens inscrits sur les listes électorales.  Près de 10 000 observateurs nationaux et internationaux, dont l’ancien président américain Jimmy Carter, seront sur les lieux pour vérifier la crédibilité de cette opération électorale.

L’Egypte n’a connu depuis 1953 , que quatre présidents seulement, mais tous issus de l’armée :  Mohammed Naguib; dont le mandat n’avait duré que deux ans (1952-1954),  Gamal Abdel Nasser (1954-1970), Anouar el-Sadate (1970-1981) et Hosni Moubarak (1981-2011). Les cinq candidats portés favoris sont tous des civils. L’Egypte aura nécessairement cette fois-ci un président non militaire.  Mais il y a de fortes chances à un retour au nationalisme avec le nationaliste Hamdine Sabahi (58 ans), le leader du Parti de la dignité qui se réclame du Nassérisme, qui semble-t-il, sera le future président égyptien.

 

    Print       Email
  • Published: 9 ans ago on 23 mai 2012
  • By:
  • Last Modified: mai 23, 2012 @ 1:25
  • Filed Under: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Le grand jeu pour rester Président a vie en dépit de la volonté populaire

Read More →