Loading...
You are here:  Home  >  Non class茅  >  Current Article

Le rappeur Mouad Belghawat condamn茅 脿 un an de prison ferme

By   /   14 mai 2012  /   No Comments

Le rappeur marocain, Mouad Belghawat, poursuivi pour outrage 脿 la police, a 茅t茅 condamn茅 脿 un an de prison ferme, a indiqu茅 vendredi 脿 l鈥橝FP une source judiciaire.

Le chanteur 芦聽a 茅t茅 condamn茅 脿 un an de prison ferme par le tribunal de 1猫re instance de Casablanca et 脿 une amende de 1.000 dirhams聽禄, selon la m锚me source.

Mouad Belghawat, 24 ans, a 茅t茅 arr锚t茅 le 28 mars par trois policiers en civil et pr茅sent茅 le lendemain devant un tribunal de Casablanca. Son proc猫s a 茅t茅 report茅 plusieurs fois avant le jugement de vendredi.

芦聽C鈥檈st une sentence lourde. Malheureusement le juge a prononc茅 une sentence extr锚me, sans sursis et sans circonstances att茅nuantes聽禄, a d茅clar茅 脿 l鈥橝FP Me Omar Bendjelloun.

Lors de la derni猫re audience, le tribunal avait arr锚t茅 et plac茅 en garde-脿-vue, pour 芦聽injure聽禄 脿 l鈥檃vocat de la police, la militante Maria Karim venue soutenir le rappeur, provoquant le retrait de la d茅fense.

芦聽A cause de ce retrait, la plaidoirie de la d茅fense n鈥檃 pas 茅t茅 notifi茅e et le juge ne l鈥檃vait pas prise en consid茅ration dans son jugement聽禄, poursuit Me Bendjelloun.

芦聽Nous allons faire appel de ce jugement. C鈥檈st un proc猫s contre la libert茅 d鈥檈xpression聽禄, conclut l鈥檃vocat.

Le rappeur est accus茅 芦聽d鈥檕utrage 脿 un officier public dans le cadre de ses fonctions et 脿 un corps constitu茅聽禄 sur la base d鈥檜ne vid茅o diffus茅e sur le r茅seau social Youtube, o霉 apparaissent des policiers marocains sur fond d鈥檜ne chanson du jeune rappeur.

Surnomm茅 芦聽Al-Haqed聽禄 (le 芦聽rancunier聽禄), le jeune rappeur avait d茅clar茅 devant le juge, lors de l鈥檃udience du 8 avril, qu鈥檌l n鈥檃vait pas diffus茅 cette vid茅o et que sur Youtube, 芦聽n鈥檌mporte qui peut diffuser n鈥檌mporte quoi聽禄.

L鈥橭NG Human Rights Watch (HRW) avait pour sa part demand茅 aux autorit茅s marocaines d鈥櫬犅籥nnuler les accusations聽禄 contre le contestataire et le lib茅rer.

芦聽Cette affaire est tout simplement une affaire de libert茅 d鈥檈xpression. Chaque jour qu鈥檌l (le rappeur) passe en prison rappelle la distance entre les lois du Maroc et sa pratique, ainsi que les droits garantis par sa nouvelle constitution聽禄, selon l鈥橭NG bas茅e 脿 New York.

AFP

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Le grand jeu pour rester Pr茅sident a vie en d茅pit de la volont茅 populaire

Read More →