Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Egypte: Le candidat Abou El Fouthouh s’en prend au Maroc

By   /   23 mai 2012  /   No Comments

Aujourd’hui, les égyptiens élisent leur président. Plus de 52 millions d’inscrits sur les listes électorale devront normalement passer par les urnes. Le taux d’abstention  ne sera pas important eu égard au vote massif  enregistré dès les premières heures et le report de la fermeture des urnes à une heure tardive du soir.

Lors de la campagne électorale pour les présidentielles ayant pris fin le Lundi 21 mai à minuit, le candidat  Abdel Moneim Aboul Fotouh, un islamiste dit modéré s’est pris d’une manière trop voyante au Maroc en distribuant des cartes où celui-ci parait amputé de son Sahara et des drapeaux marocains avec une étoile de David en bleu à la place de l’étoile verte qu’il comporte habituellement. Ces gestes provocateurs à l’égard du Maroc ne semblent trouver aucune raison valable aux yeux de plusieurs observateurs avertis, parmi lesquels Mr. Abdallah Bakkali, militant historique du Parti marocain de l’Istiklal qui a été à l’origine de cette information qu’il a rapporté dans un article publié sur le site  Panoramaroc.

Selon cet imminent politicien, “ces actes sont certainement une manière de prendre le parti de l’Algérie dans le dossier du Sahara et de soutenir le Polisario, c’est une possibilité”. Mais, la compagne électorale de l’élection présidentielle égyptienne aurait-elle été l’occasion propice pour étaler ce point de vue favorable aux thèses algériennes par un candidat qui doit s’éloigner de toute question aléatoire n’intéressant pas au premier plan un électorat s’attendant à connaitre les détails des programmes de gouvernement qui visent directement ses conditions de vie matérielles et sociales…

A propos des drapeaux marocains affranchis de l’étoile de Davis; que le candidat Abou El Foutouh avait distribués à ses supporters, Mr. Bakkali  a écrit : “je peux comprendre qu’on puisse avoir des opinions divergentes sur le dossier du Sahara, mais qu’on s’en prenne au drapeau marocain, là c’est très grave!” Cette autre initiative maladroite ne semble; elle aussi, trouver de mobile la justifiant. De notre point de vue, un candidat de son calibre,  devait éviter ce jeu inconséquent de vouloir montrer le Maroc comme étant un pays en connivence avec Israël. Selon, nombre de ses pairs eux-mêmes, les candidats à l’élection présidentiel, s’il y aurait un pays véritablement en connivence avec l’Etat sioniste ça ne pourrait être que l’Egypte sous le dictateur Moubarak! Dans tous les cas, le Maroc n’a pas normalisé officiellement avec l’Etat hébreux, ne l’a pas approvisionné de gaz depuis plus de 30 ans à un prix dérisoire et ne l’a pas aidé à boucler les frontières de Gaza jusqu’à l’asphyxie de 1,5 de palestiniens…, comme l’avait fait l’Egypte de Moubarak. Mr. Abou El Foutouh devait étaler les actions qu’il conterait réaliser pour renverser cet état de choses légué par le dictateur au lieu de s’attaquer au Maroc qui ;de l’avis des responsables palestiniens eux-même, n’a jamais cessé d’apporter l’aide substantielle matérielle et diplomatique qu’il avait  consacrée à cette cause depuis plus de 45 ans.

A ce drôle de candidat; qui se dit islamiste et qui en même temps soutient un régime (celui de l’Algérie) ayant truqué les élections législatives pour exclure des islamistes de son camps supposé, nous dirons, que nous attendons impatiemment ce qu’il va décider, une fois élu,  pour faire sortir son pays de l’hégémonie  israélienne, là où il se trouve depuis les tristes accords de Camps David!

 

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →