Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Alg茅rie : les rapports suspects entre le r茅gime et l’Emir du Qatar

By   /   9 janvier 2013  /   No Comments

L’茅mir du Qatar, le vrai chikour du r茅gime

 

Djamaledine BENCHENOUF

Djamaledine BENCHENOUF

Par Benchenouf DJAMALEDINE

Il n’y en a plus que pour l’Emir. C’est comme 莽a qu’ils l’appellent en haut lieu. Ils ne disent m锚me pas 茅mir du Qatar, mais juste l’Emir, avec des vibratos dans la voix. Ils ont une peur bleue de sa cha卯ne. Et ils le lui ont fait savoir. Ils l’ont聽 juste suppli茅 de ne plus traiter de l’Alg茅rie, de ne pas souffler sur la braise qui couve, de ne plus relayer les manifestations des aigris, les mouvements de protestation des jaloux, et surtout de ne plus donner la parole aux traitres opposants . Aux vrais opposants en v茅rit茅, ceux qui luttent pour lib茅rer leur pays de l’emprise mortelle qui le broie, et compromet irr茅m茅diablement son avenir.

C’茅tait tout ce que voulait l’Emir. Tu parles que c’茅tait tout ce qu’il attendait. Alors, pour faire flamber les ench猫res, il a encore press茅 sur le furoncle, juste un peu, jusqu’脿 ce qu’ils se mettent 脿 plat-ventre, et聽 lui crient d鈥檃rr锚ter le massacre, de leur dire ce qu’il voulait, tout ce qu’il voulait.
Alors lui, en bon n茅gociant, qui vend de la libert茅 d’expression au kilo, par correspondance ou derri猫re le comptoir, selon que ca lui

Boutaflika tenu par l'Emir "r茅volutionaire" du Qatar

Boutaflika tenu par l’Emir 芦聽r茅volutionaire聽禄 du Qatar

rapporte ou non, et qui g猫re le programme de sa boite en fonction de la docilit茅 des uns et des autres, a vite compris qu’avec les Alg茅riens, ca va 锚tre le pied. Le pied, je vous dis !
Alors, il a commenc茅 脿 demander des choses. De plus en plus exorbitantes ! Avec le rictus mena莽ant du proxo. Des contrats en tout genre, et par dizaines,聽 des hectares de terrain qui co没te de l’or, 脿 Z茅ralda et ailleurs, des concessions mini猫res, des commissions sur les achats d’armement, des courtages sur des achats d’茅quipements militaires, des bris茅es de chasse, pour finir d’茅teindre des esp猫ces en voie de disparition. Et comme il a compris qu’on ne pouvait vraiment plus rien lui refuser, il a exig茅, que quand il partait en chasse, avec sa smala, pour achever les erni猫res outardes et les derni猫res gazelles de nos steppes et de notre Sahara, il devait 锚tre accompagn茅 par un service d’ordre jamais consenti 脿 quiconque, toute une compagnie de gendarmerie, avec des protections concentriques, et m锚me h茅liport茅es. Sans parler de la foule de domestiques qu’on lui fournit, des quantit茅s 茅normes de champagne, de caviar, et autres mets de choix. Peut-锚tre m锚me de la chair fra卯che.
Il semble m锚me qu’il s’est mis en t锚te de devenir le conseiller en titre du Pr茅sident, en mati猫re 茅conomique, des 芦聽conseils聽禄 sans appel qu’on ne saurait d茅cliner. Il serait 脿 l’origine du dispositif l茅gislatif qui se concocte en ce moment, pour privatiser Sonatrach et ses filiales, l’air de rien.Un dispositif qui va verser des pans entiers de l’茅conomie du pays dans la gibeci猫re du gros tas.
L’app茅tit venant en mangeant, il a tout simplement d茅cid茅 d’avaler ce bled siba qu’est devenue notre malheureux pays, parce qu’ils n’y a plus d’hommes pour le d茅fendre.
Cette chose 茅paisse, ce sac 脿 merde, ce charognard qui se repait de la chair des peuples, en nous la jouant leur justicier, se vautre sur une terre arros茅e du sang de ses lib茅rateurs, sans aucune retenue, parce que ceux qui ont vol茅 la victoire des braves, sont 脿 son image. Des larrons dans une foire. Et ces gens l脿 se rep猫rent vite, les uns les autres. Ils se reniflent et se pissent dessus, pour marquer leurs territoires respectifs.
Mais ce mezoued dezb猫le, comme disent nos compatriotes jouajlas,聽 se met le doigt dans l’oeil jusqu’脿 l’aisselle, s’il croit avoir trouv茅 la vache 脿 la bouse d’or. Comme disent les m锚mes jouajlas, elli yahsab wehdou ichitlou !
L’Alg茅rie lui restera en travers de la gorge. Et lorsque nous lib猫rerons notre pays, de ses copains et de ses putes, nous lui ferons rendre gorge, et nous le chasserons de notre pays 脿 grands coup de bottes sur son gros popotin.
Et si quelqu’un peut lui traduire, 脿 cette grosse dinde qui se prend pour un aigle royal, qu’il lui dise que le pays des hommes libres n’a 茅t茅 encha卯n茅 que par traitrise, parce qu’il a cru que les embusqu茅s 茅taient ses h茅ros. Maintenant qu’il a d茅couvert le chacal sous la peau du lion, il s’appr锚te 脿 lui faire sa f锚te. Et tout patron d’al jazeera qu’il est, il n’a pas int茅r锚t 脿 avoir des int茅r锚ts dans le coin, le jour o霉 la parole reviendra aux Alg茅riens. Parce que si on l鈥檃ttrape, on le d茅gonfle.

聽Djamaledine Benchenouf

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →