Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc portrait : Fassi Fihri Taieb, ce diplomate benni par la providence balan莽ant entre soutien des siens et bienveillance panach茅e aux consanguins

By   /   29 septembre 2012  /   No Comments

Par Abdelaziz IKKROU
Il est des hommes oubliant tout ce qui n’est pas la joie de leur accomplissement dans une forteresse imprenable, croyant 锚tre seuls dans ce monde. 聽
Leurs attitudes leur valent des regards haineux d’anciens collaborateurs proches, comme des jeunes loups ne supportant pas d’锚tre 茅cart茅s. 聽
Il y a longtemps pour vivre en chancellerie, il faut d’abord conqu茅rir sa place sans concourir, puis savoir 聽de sa mine d茅sappoint茅e et se tenir toujours en semblant 聽pr锚t 脿 agir et non s’abstenir.聽
Mais qui est-il FASSI EL FIHRI聽 Taieb?
Un diplomate qui semble chang茅 en homme d鈥橢tat subtil, exploitant les hypoth猫ses les plus hardies, parce que le voil脿 conseiller attitr茅 aupr猫s du Roi. Tout avait commenc茅 pour lui dans un lyc茅e, puis 脿 sa grande surprise lors d鈥檜n voyage le s茅same s鈥櫭﹖ait ouvert sur sa prestigieuse carri猫re. Il faut dire que du point de vue linguistique il dominait d茅j脿 de mani猫re polyglotte l鈥檈xpression diplomatique qui se dissimulait derri猫re sa trompeuse nonchalance. Cependant, depuis son int茅gration dans la fonction en chancellerie il avait men茅 une vie calme, indolente mais confortable qui t茅moignait du sentiment d’茅tranget茅 sur son utilit茅. En v茅rit茅 cela n’avait 茅t茅 qu’un imperceptible t芒tonnement de son redressement de fa莽on convaincante, ce qui avait d茅montr茅 que sa maturit茅 diplomatique n’茅tait pas d没 au hasard.
Sachant qu’un homme doit savoir assumer son destin quel qu’il soit, brusquement il avait impos茅 son style depuis son ascension au poste de ministre des affaires 茅trang猫res et de la coop茅ration. Parce que subjugu茅 par le ton solennel de la fonction 脿 mesure qu’il l’exer莽ait, s’appuyant sur des soutiens consanguins et sa d茅termination pour r茅ussir. N鈥檈st-ce pas, que c鈥檈st ainsi, qu鈥檌l s鈥櫭﹖ait construit un r茅seau de relation, d鈥檕霉 sa notori茅t茅 s鈥檈n trouvait consolid茅e? Son credo c鈥檈st la conciliation et non la confrontation, ce qu鈥檌l avait du reste confirm茅 preuve 脿 l鈥檃ppui, lors de son passage ontologique devant le parlement europ茅en. Et qui a permis un rel芒chement rapide de la tension vis-脿-vis du Maroc 脿 propos des malheureux 茅v猫nements de Laayoun.
En revanche, est-ce que, cette affaire du Sahara marocain pr茅fabriqu茅e et entach茅e de聽mensonges聽par des professionnels de l鈥櫭﹎otion, restera-t-elle une interminable tractation? Pourtant le Maroc s’y 茅tait passionn茅ment impliqu茅 en particulier depuis son engagement dans beaucoup de chantiers de consolidation des droits universels humains, surtout derni猫rement par anticipation en optant pour sa nouvelle constitution. En tout cas les marocains s’y sont investis corps et 芒mes jusqu’aux fronti猫res du martyr, le reste pour eux n’est que litt茅rature et / o霉 t茅moignage de confirmation onusienne pour l’ex茅cution testamentaire de leur volont茅.聽聽Et ce, au nez et 脿 la barbe des soi-disant fondations rarement de retours positifs ne s鈥檈mployant qu鈥櫭 critiquer sans raison s鈥檌mpregnant de velleit茅s velout茅es. Surtout venant d鈥檜ne dame entour茅e de de sa cohorte faisant semblant de faire de son mieux pour paraitre aimable.聽聽Alors meme qu鈥檕n distille ici et l脿 les quelques projets d鈥檈nl猫vement surtout de la Kerry par l鈥橝QMI 脿 Tindouf avec une joie bruyante du Polisario leur compagnon d鈥檃rmes. Tout cela semble orchestr茅 脿 vingt lieues 脿 la ronde pour montrer le soi-disant respect port茅 aux vrais maitres de la聽fondation dans le but de contrer la haute estime qu鈥櫭 Ban Ki Moon envers Sa Majest茅 le Roi Mohamed VI.
Le printemps arabe et les marches non violentes du mouvement 20 F茅vrier, l’ont certainement 茅branl茅 dans son amour propre, surtout quand il a vu ici et l脿 des pancartes brandies, portant sa photo et les siens r茅clamant leur effacement. Son b茅mol de l’avis de ses proches collaborateurs, c’est qu’il est perso n鈥檋茅sitant jamais 脿 favoriser seulement sa duplication. N鈥檃-t-on pas dit qu鈥檜n Fihri peut en cacher un autre si聽ce n鈥檈st plusieurs,alors que le temps des passages des t茅moins est r茅volu. Quoiqu’il en soit, bravo quand m锚me de l’exploitation聽du聽tohu bohu聽脿聽propos聽des聽atteintes聽des聽droits聽de聽l’homme聽dans l’affaire Mustapha Mustapha Salma Ould Mouloud, et aussi de l’accompagnement diplomatique de l’茅cho du bloc antipolisario n茅 en Mauritanie. Mais laissons de cot茅 le couac qui n’en disait pas son nom avec le聽S茅n茅gal聽de Wade l’objecteur des consciences quand 莽a l’arrange ayant tout de m锚me perdu au deuxi猫me tour contre Sall. Vu qu鈥檈n ce temps l鈥檋autaine obstination des marocains n鈥檈ut pas raison de la patience des s茅n茅galais, rejetant avec irritation les reproches 脿 propos des d茅clarations malheureuses d鈥檜n chef de parti n鈥櫭﹖ant pas au pouvoir.
Ensuite, n’a-t-il pas de tout temps 茅t茅 bien accueilli par les 茅mirs du golf surtout par suite 脿 la ligne trac茅e par le souverain en r茅ponse 脿 leur appel 脿 l’entr茅e du Maroc au CCG? Par cons茅quent il n’a fait que conforter cette vision de l鈥檃isance marocaine de ne pas rester insensible 脿 ce clin d鈥櫯搃l, malgr茅 son engagement dans l鈥橴MA rest茅e 脿 ce jour lettre morte. En effet les choix politiques du Maroc se r茅v猫lent habiles pour des raisons pr茅cises d鈥檃ccompagnement des d茅cryptages des situations o霉 se refl猫tent maints probl猫mes dus aux changements en cour, surtout dans le monde arabo-musulman. Pour autant n鈥櫯搖vrait-il pas pour l鈥檜nion pour la m茅diterran茅e? Ce v艙u pieux, repris par l鈥檈x pr茅sident Sarkozy et auquel deux marocains se sont vus attribuer successivement 脿 l’unanimit茅 le secr茅tariat g茅n茅ral en terre espagnole, et dont le premier le destin l’a rappel茅 pour une nouvelle cons茅cration aux affaires 茅trang猫res en tant que ministre d茅l茅gu茅 dans l’茅quipe Benkirane.
Au fond que pense-il des r茅unions d’avant, des ministres des affaires 茅trang猫res de la ligue聽 arabe, que le souffle printanier des insurrections en Tunisie Egypte Bahre茂n Libye Syrie et au Y茅men n’avait cess茅 d’effilocher? D鈥檃pr猫s lui commencent-elles 脿 sortir des sentiers battus, en l’occurrence, vis-脿-vis des certitudes outranci猫res de leurs chefs d鈥橢tat, esp茅rant remettre les insurg茅s en ordre de marche forc茅e, malheureusement 脿 contre courant du long et sinueux chemin de la d茅mocratie? Maintenant Kadhafi n’est plus, l’exemple du Y茅men solutionn茅 plus o霉 moins pacifiquement depuis le d茅part de l鈥檈x聽pr茅sident聽 celui聽聽聽de Syrie meurtrie聽聽聽reste聽聽frappant聽聽脿聽聽cet聽聽茅gard. Et dont le Maroc courageux n鈥檃 cess茅 de d茅crier partout trouvant leurs attitudes bassement abjectes sp茅culant sur le nombre des morts. Ce聽聽qui聽聽montre l鈥檈sprit 茅trangement criminel de ces emmur茅s de l’orgueil, avec au fond d鈥檈ux quelque chose qui ressemble 脿 une ranc艙ur conjugu茅e de r茅vulsion o霉 barbotaient les d茅tresses de leurs聽聽images respectives. Que de difficult茅s et souffrances inimaginables rencontr茅es depuis par les insurg茅s, en franchissant les lignes de la peur o霉 se cachaient jadis leurs ovations et adoration.
Certes on lui avait reproch茅 sur certains sujets sensibles, le fait d鈥檃voir mis en exergue ses d茅sirs qui n鈥檃uraient jamais d没 quitter son r锚ve. Alors que ceux exprim茅s par le peuple 脿 travers le Oui massif du r茅f茅rendum sur la nouvelle constitution y 茅taient 茅tay茅s sans ambigu茂t茅. Les choses sont diff茅rentes maintenant au Maroc, quelles que puissent 锚tre ses souvenirs pour essayer de les ramener aux circonstances de l’茅tat de fait 脿 l鈥檃ncienne. Ainsi, pour nombreux observateurs c’est le d茅but d’une 猫re nouvelle de la politique 茅trang猫re, qu’en filigrane le discours royal 脿 l’ouverture de la session parlementaire Octobre 2011, avait appel茅 脿 une allure infiniment plus percutante mais raisonnable. Il s’agit pour le Maroc de se lancer 脿 l’assaut du moindre contre coup 脿 sa moralit茅 et/o霉 脿 sa conscience, dans le respect de l’absolue int茅grit茅 territoriale. Le ministre actuel comme tous les membres de la chancellerie et beaucoup d’autres de la diplomatie parall猫le devront s’impliquer d’avantage pour maximaliser 脿 profit la b茅n茅diction du Maroc d’avoir r茅ussi sa transmutation politico soci茅tale. Dont Ban Ki Moon l鈥檌nsondable a fait bonne聽r茅ception, t茅moignant son soutien 脿 Sa Majest茅 le Roi Mohamed VI pour l鈥檈ngagement exemplaire du Maroc du cot茅 de l鈥橭NU et de la l茅galit茅.
Aujourd’hui l鈥檌mage encore plus sereine qu鈥檌l offre, avec Othmani 脿 ses cot茅s est un geste de courtoisie le reconnaissant comme son 茅gal interlocuteur. Malgr茅 ceci ce dernier se r茅fugie de temps en temps dans son聽芒me聽lourde d鈥檌ncompr茅hension, sachant que les professionnels en diplomatie se reconnaissent facilement au premier choc d鈥櫭ヽhange verbal. Il est vrai que l鈥檋eure n鈥檈st pas encore venue pour relater des souvenirs o霉 des regrets qui les faisaient tous les deux vibrer dans l鈥檋茅micycle, se sentant oblig茅s de s鈥檈ntendre pour le bien du pays. D茅sormais leurs regards 茅nigmatiques se comprennent formant la聽m锚me聽chaine de riposte contre les tentatives de brouillage au sein de la chancellerie par ailleurs ferm茅e.
Abdeaziz Ikkrou
    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →